Pierrick Berteloot – Député du Nord

Question écrite Soutien aux pêcheurs français Refusons l'interdiction du chalutage de fond !

J’ai demandé au secrétaire d’État auprès de la Première ministre, chargé de la mer, de prendre en considération la situation préoccupante du secteur de la pêche artisanale, suite à la décision de la Commission européenne d’interdire le chalutage de fond dans les aires marines protégées.

La volonté affichée par Bruxelles de mettre fin à la pêche de fond dans les aires marines protégées d’ici à 2030 représente un défi supplémentaire pour les pêcheurs artisans. Alors que le secteur est déjà durement touché par l’accumulation des normes, la flambée du prix du gazole, et la fermeture de certaines zones de pêche, ces nouveaux règlements européens semblent méconnaître profondément les réalités de la pêche traditionnelle et ses pratiques durables.

Il est crucial de souligner que les pêcheurs artisans coexistent harmonieusement avec leur environnement, jouant un rôle essentiel dans la préservation des écosystèmes marins. Ils ne représentent en aucun cas une menace pour la faune marine, mais au contraire, contribuent activement à nourrir les concitoyens et à assurer la souveraineté alimentaire du pays. Cette décision de Bruxelles, motivée apparemment par des considérations idéologiques, risque de sacrifier toute une filière déjà fragilisée. Face à cette situation, je demande au Gouvernement de prendre des mesures pour protéger les pêcheurs français et de refuser d’appliquer des directives qui ne tiennent pas compte de la réalité du terrain et mettent en danger un pan essentiel de notre économie. Il est impératif de défendre nos pêcheurs artisans, de promouvoir des solutions adaptées à leurs pratiques durables, et de faire entendre notre voix au sein de l’Union européenne pour préserver nos intérêts nationaux en matière de pêche.

La préservation de notre patrimoine maritime et la soutenabilité de nos activités de pêche doivent rester au cœur de nos préoccupations politiques.

Capture d’écran 2023-08-09 à 14.03.49

Restez informé de la politique locale !

Inscrivez votre mail juste ici pour recevoir les newsletters du député !

Vous avez été inscrit ! Oups! Une erreur est apparue...