Pierrick Berteloot – Député du Nord

Question écrite Sur le Benfluraline Moratoire sur l'interdiction

J’ai demandé au ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire d’examiner la situation préoccupante des producteurs d’endives, notamment dans les Hauts-de-France, où les 280 exploitations endivières représentent 90 % de la production nationale. Avec 300 producteurs, 5 000 salariés, 130 000 tonnes de légumes par an et 240 millions d’euros de chiffre d’affaires, ce secteur est crucial pour l’économie régionale et nationale.

L’endive, classée comme le 4e légume frais le plus consommé en France, joue un rôle important dans la réalisation des objectifs de souveraineté alimentaire du pays. Cependant, les producteurs sont confrontés à plusieurs défis, notamment la récente flambée du coût de l’électricité, nécessaire à la production industrielle du légume, ainsi que les difficultés de recrutement de main-d’œuvre. Plus alarmant encore, les producteurs s’inquiètent de l’interdiction à partir du 12 mai 2024 de plusieurs substances actives clés, telles que la Benfluraline, le Triflusulfuron-méthyle et le Spirotétramate, qui sont essentielles pour garantir la pérennité technique et économique de cette culture traditionnelle du Nord.

Cette interdiction représente un obstacle majeur à court terme pour la profession, menaçant de compromettre les projets d’investissement et d’installation ou de reprise de jeunes agriculteurs. Les cycles naturels et la complexité du métier d’endivier rendent difficile la recherche de solutions alternatives dans les délais imposés par la réglementation européenne. Afin de permettre à la filière de s’engager pleinement dans la transition agroécologique, il est nécessaire d’accélérer la recherche d’alternatives concrètes aux trois matières actives prochainement interdites et de prévoir un moratoire sur l’application de l’interdiction de la benfluraline. Dans cette optique, je demande au Gouvernement quelles solutions il envisage d’apporter à ce problème pressant, afin de soutenir les producteurs d’endives et de préserver cette filière essentielle pour notre agriculture et notre alimentation.

Capture d’écran 2023-08-09 à 14.03.49

Restez informé de la politique locale !

Inscrivez votre mail juste ici pour recevoir les newsletters du député !

Vous avez été inscrit ! Oups! Une erreur est apparue...