Pierrick Berteloot – Député du Nord

Question écrite Nucléaire français Défendre notre filière face aux incertitudes européennes

J’ai demandé à Mme la ministre de la transition énergétique des éclaircissements sur le refus de la Commission européenne d’intégrer le nucléaire au Net Zero Industry Act. La déclaration de Mme Ursula Von der Leyen le 23 mars 2023, soulignant le soutien exclusif aux centrales nucléaires de quatrième génération, pose des questions cruciales pour la France.

Selon un document de travail lié au Net Zero, les industries considérées comme « stratégiques » recevront d’importants investissements de l’Union européenne, atteignant 92 milliards d’euros. Cependant, le nucléaire est étonnamment absent de cette mention, ce qui soulève des inquiétudes quant à son statut dans les projets d’énergie décarbonée. Le dilemme au sein de l’Union européenne est évident, avec des membres comme l’Allemagne ayant fermé leurs centrales nucléaires. Cette division expose la France à des incertitudes quant au sort de ses centrales nucléaires, élément stratégique de son mix énergétique. Dans le contexte des enjeux actuels de la filière nucléaire en France, il est essentiel de comprendre si le Gouvernement s’engagera à soutenir financièrement et politiquement l’ensemble du parc nucléaire français. Il est à noter que le règlement de l’Union européenne semble privilégier les centrales de quatrième génération, encore à un stade expérimental.

Ainsi, ma demande vise à obtenir des assurances quant à l’engagement du Gouvernement français à défendre les intérêts de la filière nucléaire dans sa globalité, compte tenu des nouvelles orientations de l’Union européenne.

Capture d’écran 2023-08-09 à 14.03.49

Restez informé de la politique locale !

Inscrivez votre mail juste ici pour recevoir les newsletters du député !

Vous avez été inscrit ! Oups! Une erreur est apparue...